Moqueries, infamies, niaiseries

La vengeance a quelque chose

De délicieux quand la magie

S’approche de l’hypnose.

Feux follets et farfadets

Nous autres esprits farouches

À minuit serons fin prêts

Pour châtier les fines bouches.

À vos fourches et airs bourrus

Guignols et lâches manants

La pénombre gagne les rues.

Comment ? Des regrets ?

Mieux valait s’en inquiéter avant !

Rira bien qui rira le dernier…