Et si j’étais bornée à un genre ?

Comme vous le savez tous, en tant que lecteurs assidus, Phitanie est une trilogie fantasy. Autrement dit, son histoire prend place dans un monde parallèle, plutôt moyenâgeux, et mélange à la fois batailles et magie.

J’ai choisi la fantasy pour mon premier roman tout simplement parce que c’est un genre littéraire que j’aime lire, qui me dépayse, et qui me fait vivre 1001 vies improbables (et surtout normalement impossibles !) par procuration.

Lorsque j’ai terminé ma trilogie, j’ai souhaité changer délibérément de genre. Une rupture nécessaire avec l’univers de Phitanie pour continuer à innover et à créer. Friande de fantastique et de romance, je me suis donc lancée dans deux nouveaux défis littéraires.

Alors que j’avance dans l’écriture parallèle de ces deux projets, je ne peux que remarquer à quel point ces genres sont différents de celui de Phitanie. Et en conséquence, je ne cesse de me demander si mes lecteurs me suivront dans ces nouveaux genres.

Vous, qui avez aimé Phitanie, aurez-vous envie de découvrir de nouveaux univers même s’il ne s’agit pas de fantasy ? Ou au contraire, cela ne vous intéresse-t-il pas ?

Autrement dit, vais-je devoir repartir de zéro, retourner dans mon anonymat le plus complet pour proposer à un nouveau lectorat mon univers ?

Je sais que certains lecteurs ou connaissances, généralement peu intéressés par la fantasy, sont impatients de me découvrir dans d’autres genres – plus proches de ceux qu’ils apprécient. Pour autant, saurai-je répondre à vos attentes ?

Enfin, vous qui connaissez ma plume, qui avez lu Phitanie et comptez lire mes prochains projets : quelles sont vos attentes ? Aurez-vous tendance à comparer mes livres entre eux ou plutôt à comparer mes œuvres à d’autres situées dans le même genre littéraire ?

Quelles que soient vos réponses, je continuerai à écrire et pousser mes projets jusqu’au bout. D’autant plus que depuis la publication de mon dernier article sur le processus d’écriture, j’ai obtenu beaucoup de conseils (merci !!) et je suis fière de dire que j’ai repris de façon plus sérieuse l’écriture de ma romance historique (chapitre 13, bouuuiillllaaaa !)

Merci encore à tous pour votre soutien, merci de lire mes articles, mes livres, et de répondre à toutes mes questions farfelues 🙂

Votre dévouée mini-pouce.